Voirie par terre

La voirie par terre désigne toutes les voiries publiques ou privées, à même le sol, à l’exception des voiries par mer ou aérienne.

Elle peut être ferrée (le chemin de fer) ou non-ferrée (elle sera alors asphaltée, pierrée ou simplement en terre).

La voirie publique par terre (non-ferrée) est constituée de la Grande voirie et de la Petite voirie.

La Grande voirie est composée principalement des autoroutes et des routes régionales.

La Petite voirie est principalement composée des voiries communales.

Voirie privée

Une voirie privée est un chemin qui n’est pas affecté à la circulation de tous, contrairement à la voirie publique.

Il s’agit d’un chemin de circulation que tout un chacun ne peut pas utiliser, même en payant une contribution (un parking payant fait en principe partie de la voirie publique). Pour pouvoir circuler sur cette voirie privée, il faut avoir une qualité particulière, comme être propriétaire d’un lot dans un lotissement doté d’une voirie de circulation privée ou être militaire affecté à une base armée disposant de voiries de circulation interne.

Une voirie privée est habituellement terrestre, ferrée ou non, ou maritime.

Une voirie privée peut appartenir à des particuliers ou faire partie du domaine, privé ou public.